Canadian Orhopaedic Foundation

Glossaire de termes médicaux et orthopédiques

A B C D E F G H I L M N O P Q R S T U V Fermer la Fenetre

A

Acétabulum (ou cotyle) : Cavité articulaire de la hanche. Mot d'origine latine (acetabulum) signifiant « calice ». L'acétabulum fait partie du bassin; il reçoit la tête du fémur, pour former une articulation orbiculaire.

Tendon d'Achille : Cordon de tissu conjonctif robuste qui relie les ischio-jambiers à l'os du talon; l'un des plus longs tendons du corps.

Acromégalie : Hypertrophie des os de la main, du pied et de la face.

Appareil locomoteur : Système complexe comprenant les os, les articulations, les ligaments, les tendons, les muscles et les nerfs.

Arthrite : Inflammation articulaire, généralement accompagnée de douleur, d'enflure et, parfois, de déformations articulaires.

Arthrodèse : Fusion chirurgicale d'une articulation. Cette procédure consiste à enlever tout tissu cartilagineux restant et à rapprocher les surfaces osseuses en vis-à-vis de sorte pour permettre leur fusion au fur et à mesure du développement du nouveau tissu osseux. Lorsque le processus de fusion est achevé, l'articulation ne bouge plus. Cette procédure à pour but d'éliminer la douleur en immobilisant une articulation instable de manière permanente.

Arthroplastie : Intervention chirurgicale qui consiste à remplacer une articulation endommagée par une articulation artificielle, notamment la hanche, le genou, l'épaule ou la cheville.

Arthroscopie : Technique chirurgicale consistant à insérer un instrument ressemblant à un tube dans une articulation afin d'inspecter les tissus, d'établir un diagnostic et de réparer ces tissus. On l'utilise surtout pour les patients qui ont des problèmes de genou ou d'épaule.

Arthrose : Affection caractérisée par la détérioration du cartilage articulaire, qui provoque le rétrécissement de l'interligne articulaire et de la douleur.

Articulation (ou diarthrose) : Lieu d'union entre au moins deux os qui permet le mouvement des parties du corps. Une articulation est généralement formée de tissu conjonctif fibreux et de cartilage.

Articulation sacro-iliaque : Articulation formée par le sacrum et l'os iliaque.

Aspiration (ou ponction) : Intervention visant à extraire par succion un fluide d'une cavité du corps dans le but, généralement, de procéder à son analyse.

Astragale : Os de la cheville.

Haut de la page

B

Bilatéral : Se dit de structures ou d'une intervention pratiquée sur des structures corporelles situées de part et d'autre d'un point central (par exemple, l'arthroplastie bilatérale des genoux, c'est-à-dire le remplacement des articulations des genoux gauche et droit).

Bourse séreuse : Petite poche contenant du liquide synovial située dans une diarthrose et facilitant les glissements en réduisant la friction entre les tissus. Les principales bourses séreuses se trouvent près des tendons, dans les articulations importantes comme les épaules, coudes, hanches et genoux.

Brachial : Qui appartient au bras.

Bursectomie : Extraction chirurgicale d'une bourse. La bourse est une petite poche formée de deux couches de tissu synovial qui sert à réduire la friction au point de jonction d'un muscle et d'un tendon ou un os, ou d'un os et la peau.

Bursite : Inflammation de la bourse séreuse.

Haut de la page

C

Calcification : Dépôt de sels de calcium.

Calcanéum : Os du talon.

Carpien : Qui appartient au poignet.

Canal médullaire : Cavité renfermant la moelle osseuse; partie centrale des os longs.

Cartilage : Tissu conjonctif recouvrant les extrémités des os formant une articulation.

Cartilage articulaire (ou cartilage hyalin) : Cartilage qui recouvre les surfaces osseuses formant une articulation mobile (diarthrose) protégée par une capsule synoviale.

Cartilage hyalin : Voir « cartilage articulaire ».

Infirmité motrice cérébrale (ou paralysie cérébrale) : Trouble neuro-moteur se traduisant par une désorganisation du mouvement et de la coordination musculaire. Sur le plan médical, l'infirmité motrice cérébrale est considérée tel un trouble non progressif, mais susceptible d'altérer le mouvement ou la posture, et résulte généralement d'un traumatisme ou d'une anomalie affectant le cerveau pendant la croissance.

Ciment acrylique : Coulis de ciment à base de plastique servant à fixer une prothèse articulaire sur l'os naturel.

Chirurgie orthopédique : Voir « orthopédie ».

Chirurgie ouverte : Procédure chirurgicale consistant à inciser la peau et les tissus pour accéder à la structure ou à l'organe à traiter.

Chirurgien orthopédique : Voir « orthopédiste ».

Cervical : Qui appartient au cou ou à toute structure en forme de col.

Clavicule : Os long en forme de S, située entre l'épaule et le sternum.

Coccygien (ou caudal) : Qui appartient au coccyx, le petit os situé à l'extrémité inférieure de la colonne vertébrale.

Coccyx : Petit os situé à l'extrémité de la colonne vertébrale, proche de l'anus. Le coccyx est composé de trois à cinq vertèbres rudimentaires. Il est situé tout en bas de la colonne vertébrale.

Coccygectomie : Excision du coccyx (le petit os situé à l'extrémité inférieure de la colonne vertébrale).

Coiffe des rotateurs : Groupe des quatre muscles et leurs tendons, qui forment une coiffe recouvrant la tête de l'humérus. La coiffe des rotateurs assure le maintien de la tête humérale dans la cavité articulaire lors de l'élévation et de la rotation de l'épaule.

Collagène : Protéine qui donne de la force et de la résistance aux tissus conjonctifs, comme les os et les cartilages.

Colonne vertébrale (ou rachis) : Structure osseuse assurant le support central du corps.

Condyle : Surface osseuse arrondie permettant le mouvement articulaire.

Congénital : Présent à la naissance.

Contractilité : Capacité d'une fibre musculaire à se contracter.

Côte : L'un des 24 os arqués (12 paires de deux) qui forment la cage thoracique. Les côtes sont reliées aux vertèbres (les os qui forment la colonne vertébrale). Les sept paires de côtes supérieures, qui sont reliées au sternum, sont les côtes vraies. Les cinq paires de côtes inférieures, non reliées directement au sternum, sont les côtes asternales.

Cotyle : Voir « acétabulum ».

Curetage : Retrait des excroissances présentes sur la paroi interne d'une cavité (par exemple, dans le domaine des troubles musculo-squelettiques, une tumeur osseuse).

Crépitation : Bruit de craquement lors du mouvement d'une articulation.

Cubitus : Gros os long de l'avant-bras (situé du côté interne).

Cyphose : Déviation de la colonne vertébrale caractérisée par une courbure importante.

Haut de la page

D

Dégénérescence : Dégradation d'un tissu naturel.

Diaphyse : Corps d'un os long.

Diarthrose : Articulation mobile. Voir « articulation ».

Discectomie : Intervention chirurgicale consistant à extraire un disque intervertébral.

Dislocation : Déplacement des os d'une articulation entraînant la perte de contact normal des surfaces articulaires. Peut aussi désigner un désalignement des os.

Dysplasie congénitale de la hanche : Développement anormal de la hanche caractérisé par une instabilité de la partie ronde située à l'extrémité du fémur (la tête du fémur) dans sa cavité (l'acétabulum). Il est également possible que les ligaments de l'articulation de la hanche soient lâches et étirés.

Dystrophie musculaire : Trouble musculaire caractérisé par la diminution de la force et l'atrophie progressives des muscles volontaires qui contrôlent les mouvements du corps.

Haut de la page

E

« ectomie » : Terminaison d'un mot tirée du grec ectom? (ablation), c'est-à-dire l'excision de la structure ou de l'organe identifié par le radical qui le précède (par exemple, amygdalectomie ou l'excision des amygdales, discectomie ou ablation d'un disque vertébral, etc.).

Entorse : Rupture partielle ou complète d'un ligament.

Épiphyse : Extrémité d'un os long.

Os ethmoïde : Os spongieux de forme irrégulière, qui avec d'autres os, forme les parois des fosses nasales et des cavités orbitales. L'os ethmoïde est formé de deux fines lames, séparées par un tissu spongieux rempli d'air, semblable à un tamis.

Excision : Ablation à l'aide d'un instrument chirurgical tranchant.

Haut de la page

F

Fascia : Membrane ou bande profonde de tissu conjonctif fibreux robuste, formant la couche externe d'un muscle.

Fasciite plantaire : Irritation du fascia plantaire, cause fréquente de la douleur ressentie au talon.

Fasciotomie : Incision chirurgicale du fascia.

Fémur : Os de la cuisse, reliant la hanche au genou.

Fibula : Voir « péroné ».

Foulure : Rupture partielle d'un muscle.

Fracture : Bris de l'intégrité structurale de l'os.

Fusion (ou arthrodèse) : Fusion de deux extrémités osseuses résultant en l'immobilisation permanente d'une articulation. Peut être congénitale, traumatique ou chirurgicale.

Haut de la page

G

Goutte : Trouble héréditaire caractérisé par un taux élevé d'acide urique dans le sang et des dépôts de cristaux dans les articulations et autour de celles-ci.

Haut de la page

H

Hernie discale : Rupture et saillie anormale du tissu situé entre la vertèbre et la colonne vertébrale.

Humérus : Os long du bras.

Haut de la page

I

Imagerie par résonance magnétique (ou IRM) : L'IRM est une procédure non invasive qui utilise de puissants aimants et des ondes radioélectriques pour produire des clichés de l'organisme. Toutes les images (ou « coupes planes ») peuvent être projetées, stockées dans un ordinateur ou imprimées sur une pellicule. L'IRM peut se faire à travers les vêtements et les os. Cependant, certains types de métaux dans la zone examinée peuvent donner lieu à des erreurs importantes des images reconstruites.

Os iliaque : Partie supérieure du pelvis, dans laquelle s'insère la tête du fémur au niveau de l'articulation de la hanche. Tiré du latin ilium, qui, au Moyen Âge, désignait l'os de la hanche. Adjectif : iliaque.

Incision : Incision chirurgicale.

Infirmité motrice cérébrale (ou paralysie cérébrale) : Trouble neuro-moteur se traduisant par une désorganisation du mouvement et de la coordination musculaire. Sur le plan médical, l'infirmité motrice cérébrale est considérée tel un trouble non progressif, mais susceptible d'altérer le mouvement ou la posture, et résulte généralement d'un traumatisme ou d'une anomalie affectant le cerveau pendant la croissance.

Inflammation : Processus inflammatoire se développant dans un tissu écrasé, étiré ou tordu.

Ischion : Partie postérieure et inférieure du pelvis.

Haut de la page

L

Laminectomie : Intervention consistant à retirer la lame vertébrale, c'est-à-dire l'arc postérieur d'une vertèbre, dans le but de diminuer la pression exercée sur la racine nerveuse passant au-dessus ou au-dessous. Excision du ligament jaune adjacent à l'arc postérieur.

LCA : Voir « ligament croisé antérieur ».

Ligament : Faisceau de fibres de collagène denses fixé à l'extrémité des os; unit les os.

Lombaire : Qui appartient aux cinq vertèbres lombaires situées entre les vertèbres dorsales et les vertèbres sacrées de la colonne vertébrale. Les cinq vertèbres lombaires sont identifiées par les symboles L1 à L5.

Ligament croisé antérieur (ou LCA) : Ligament du genou qui part sous le fémur pour joindre le dessus du tibia.

Liquide synovial (ou synovie) : Liquide qui lubrifie les articulations et nourrit les cartilages.

Lombaire : Qui appartient aux cinq vertèbres lombaires situées entre les vertèbres dorsales et les vertèbres sacrées de la colonne vertébrale. Les cinq vertèbres lombaires sont identifiées par les symboles L1 à L5.

Haut de la page

M

Mandibule : Os inférieur de la mâchoire.

Moelle : Substance molle remplissant les cavités ou la partie centrale des os, dont la fonction consiste à former les cellules sanguines.

Manipulation articulaire : Intervention requérant un degré de compétence élevé, qui consiste en un déplacement passif d'une articulation, dans les limites ou hors des limites de l'amplitude normale.

Ménisque : Mot d'origine grecque faisant référence à une structure en forme de croissant. Le ménisque assure le glissement entre deux parties d'une articulation.

Méniscectomie : Ablation du ménisque (cartilage) du genou.

Métacarpiens : Les cinq os de la main situés entre le poignet et les doigts.

Métatarsiens : Les cinq os cylindriques du pied situés entre le talon et les orteils. Les métatarsiens sont identifiés numériquement, de l'intérieur vers l'extérieur, le premier étant, par conséquent, celui qui se rend au gros orteil.

Métatarse : Groupe des cinq os longs du pied qui relient le tarse et les phalanges des orteils.

Myotomie : Intervention chirurgicale consistant à inciser ou à disséquer un muscle ou du tissu musculaire.

Muscle : Tissu conjonctif contractile (capable de mouvement) que l'on retrouve dans pratiquement tous les organes et systèmes du corps.

Muscles ischio-jambiers : Groupe des trois muscles de la région postérieure du fessier et de la cuisse.

Haut de la page

N

Nécrose avasculaire (ou ostéonécrose) : Trouble causé par un mauvais apport de sang dans une partie d'un os, entraînant la mort des tissus osseux. La tête du fémur est souvent touchée par ce type de problème.

Nodosités de Bouchard : Nodosités liées à l'ostéoarthrose qui se forment sur la main.

Nodosités d'Heberden : Nodosités liées à l'ostéoarthrose qui se forment sur la main.

Haut de la page

O

Œdème : Accumulation excessive de liquide dans les tissus (p. ex. chevilles enflées).

Oignon : Enflure locale douloureuse à la base du gros orteil. Une grosseur se forme sur l'articulation et cause souvent un désalignement de l'orteil. Souvent associé à de l'inflammation. Un oignon peut être lié à l'inflammation de la bourse séreuse (bursite) ou à une maladie articulaire dégénérative (ostéoarthrose).

Omoplate : Grand os plat triangulaire de l'épaule.

Orteil en marteau : Orteil crochu en raison de la faiblesse d'un muscle. Ce muscle affaibli raccourcit les tendons et l'orteil se trouve ainsi recourbé sous le pied.

Orthopédie : L'orthopédie traite une vaste gamme de blessures et de troubles liés au squelette et aux muscles (appareil locomoteur) chez les enfants et les adultes, dont :

  • la destruction articulaire causée par l'arthrite et les fractures résultant de l'ostéoporose;
  • les traumatismes découlant de blessures sportives ou d'accidents industriels ou automobiles;
  • les déformations de la colonne vertébrale (scoliose) et autres malformations squelettiques héréditaires;
  • les troubles neuromusculaires (p. ex. infirmités motrices cérébrales, dystrophie musculaire, paraplégie et quadriplégie);
  • les troubles osseux (comme la nécrose avasculaire).

Orthopédie (ou chirurgie orthopédique) : Spécialité médicale vouée à l'établissement d'un diagnostic, au traitement des blessures et troubles de l'appareil locomoteur et à leur prévention, de même qu'à la réadaptation.

Orthopédiste (ou chirurgien orthopédique) : Médecin qui établit un diagnostic et traite les blessures et troubles de l'appareil locomoteur, gère le processus de réadaptation connexe et fournit les protocoles de prévention au patient.

Ossification : Processus de formation des os.

Os compact : Tissu osseux dur et dense que l'on trouve dans le corps d'un os long et à la surface des autres os.

Os ethmoïde : Os spongieux de forme irrégulière, qui avec d'autres os, forme les parois des fosses nasales et des cavités orbitales. L'os ethmoïde est formé de deux fines lames, séparées par un tissu spongieux rempli d'air, semblable à un tamis.

Os frontal : Gros os de la partie antérieure du crâne (front) formant le bord supérieur et la voûte supérieure de l'arcade orbitaire (orbite).

Os iliaque : Partie supérieure du pelvis, dans laquelle s'insère la tête du fémur au niveau de l'articulation de la hanche. Tiré du latin ilium, qui, au Moyen Âge, désignait l'os de la hanche. Adjectif : iliaque.

Os occipital : Os de la région postérieure et inférieure du crâne. L'os occipital présente un grand orifice de forme ovale, le trou occipital, dans lequel passe la moelle épinière. L'os occipital est relié aux os pariétaux et temporaux du crâne, au sphénoïde (à l'avant) et à la première vertèbre cervicale (atlas).

Os pariétal : Principal os de la partie latérale du crâne.

Os spongieux : Tissu osseux composé d'un ensemble de petites plaques osseuses remplies de moelle rouge.

Os temporal : Grand os de forme irrégulière formant la partie inférieure et latérale du crâne. L'os temporal est relié à la mandibule (os de la mâchoire) au niveau de l'articulation temporomandibulaire.

Os zygomatique : Partie de l'os temporal qui forme le relief de la pommette. Synonymes : os jugal, os zygomaticum, os malaire, os jugal.

Ostéoarthrose : Trouble lié à l'usure, qui entraîne une inflammation de l'articulation, causant de l'enflure, de la douleur et des raideurs.

Ostéoblastes : Cellules assurant la formation du tissu osseux. Les ostéoblastes élaborent une matrice qui, progressivement, se charge en minéraux. L'équilibre de la masse osseuse est assuré par les ostéoblastes, qui forment le tissu osseux, et par les ostéoclastes, un autre type de cellule, qui le détruisent.

Ostéoclastes : Cellules qui forment des lacunes dans le tissu osseux, ce qui entraîne sa résorption.

Ostéogenèse : Processus de constitution du tissu osseux.

Ostéomyélite : Infection d'un os. Elle touche souvent un os long, mais peut être liée à n'importe quel os. Les enfants de tous âges peuvent en être atteints, mais elle est plus fréquente chez les bébés prématurés et chez ceux dont la naissance a été associée à des complications.

Ostéonécrose : Nécrose (mort) de l'os, souvent associée à une obstruction de la circulation sanguine.

Ostéoporose : Réduction anormale du volume de tissu osseux; trouble qui se développe lorsque le remplacement des tissus osseux devient plus lent que leur disparition.

Ostéotomie : Ablation partielle ou complète d'un os, ou incision pratiquée à travers l'os.

Haut de la page

P

Pannus synovial : Synoviale enflammée et œdémateuse.

Paraplégie : Paralysie de la partie inférieure du corps, y compris les jambes.

Patella : Voir « rotule ».

Périoste : Membrane conjonctive entourant les os.

Patellectomie : Ablation chirurgicale de la rotule.

Pelvis : Os situé à la partie inférieure de l'abdomen, entre les hanches.

Péroné (ou fibula) : L'os latéral (externe) et plus petit des deux os (l'autre étant le tibia) formant la jambe, entre le genou et la cheville.

Phalange : Désigne tout os d'un doigt ou d'un orteil.

Pied bot : Déformation complexe du pied affectant les muscles, ligaments, os et articulations du pied et de la cheville.

Pied plat (ou Pes planus) : Affaissement de la voûte plantaire.

Plante : Face inférieure du pied, où se trouvent les muscles fléchisseurs.

Polyarthrite rhumatoïde : Maladie générale affectant le tissu conjonctif, plus particulièrement les diarthroses.

Prothèses : Une articulation artificielle en remplacement d'une articulation manquante, par exemple la hanche, le genou, l'épaule ou la cheville.

Pubis : Partie centrale du pelvis.

Haut de la page

Q

Quadriplégie : Paralysie des quatre membres (les deux bras et les deux jambes) causée par un traumatisme au niveau de la partie supérieure de la moelle épinière ou par un accident cérébral vasculaire.

Haut de la page

R

Rachis : Structure osseuse formée de 33 vertèbres allant de la base du crâne jusqu'à l'extrémité inférieure du coccyx.

Radius : Os de l'avant-bras, situé sous le coude.

Revascularisation : Procédure consistant à restaurer la circulation sanguine dans un os fracturé.

Rotule (ou patella) : Le petit os sur le devant du genou. La rotule est un os sésamoïde (« qui ressemble au grain de sésame »), c'est-à-dire un petit os, qui est enchâssé dans une capsule articulaire ou tendon, dans ce cas le tendon du muscle quadriceps. Chez l'adulte, la rotule mesure environ 5 cm (2 po).

Rupture de la coiffe des rotateurs : Traumatisme de la coiffe des rotateurs.

Haut de la page

S

Sacré : Qui appartient au sacrum, soit la structure osseuse formé par les cinq vertèbres situées entre les vertèbres lombaires et le coccyx (l'extrémité inférieure de la colonne vertébrale). Les cinq vertèbres sacrées sont identifiées par les symboles S1 à S5. Les vertèbres sacrées sont normalement fusionnées.

Sacrum : Un des trois os (le sacrum et les deux os du bassin) qui forment le bassin.

Scintigraphie osseuse : Procédure au cours de laquelle un médecin injecte une petite quantité d'indicateur radioactif dans une veine, habituellement dans le bras du patient. Puis une caméra spéciale à balayage passe au-dessus du corps du patient dans le but d'enregistrer la répartition de l'indicateur radioactif dans le squelette. Un ordinateur reproduit ces données sous forme d'images à deux dimensions sur une pellicule. Lorsque le médecin analyse les résultats de la scintigraphie osseuse, il évalue l'absorption de l'indicateur radi oactif dans tout l'organisme. Dans le cas d'un os en bonne santé, l'absorption du liquide est uniforme; en revanche, les « zones d'hyperfixation » du produit radioactif apparaissent comme des zones d'hyperactivité sur le scintigramme et sont associées à diverses anomalies.

Scoliose : Trouble caractérisé par une courbure latérale de la colonne vertébrale.

Sphénoïde : Os cunéiforme formant une saillie situé à la base du crâne. On appelle le sphénoïde la " clé de voûte " de la voûte crânienne, parce qu'il est relié à tous les autres os du crâne.

Spondylarthrite ankylosante : Arthrite de la colonne vertébrale, semblable à la polyarthrite rhumatoïde.

Sternum : Os antérieur de la poitrine.

Squelette : Ensemble de l'ossature du corps humain, qui comporte 206 os.

Synarthrose : Articulation fixe.

Syndrome du compartiment : Syndrome caractérisé par le gonflement et l'augmentation de la pression à l'intérieur d'un espace délimité (compartiment), cela résultant une compression des vaisseaux sanguins, des nerfs et des tendons traversant le compartiment; affecte généralement le membre inférieur, bien qu'il puisse apparaître également au niveau de l'avant-bras, du bras, de la cuisse, de l'épaule et du fessier.

Syndrome du tunnel carpien : Compression du nerf médian ainsi que d'autres structures qui passent dans le canal carpien du poignet Trouble résultant de la compression du nerf médian (au niveau du poignet) provoquant de la douleur, une sensation d'engourdissement et la faiblesse tout au long du trajet du nerf médian dans la main.

Synovie : Voir « liquide synovial ».

Haut de la page

T

Tarse : Groupe d'os formant le talon.

Tendinite : Inflammation d'un tendon. Une tendinite est la plupart du temps causée par une blessure, par exemple aux tendons de l'épaule ou du coude. Elle peut aussi résulter d'une maladie rhumatismale inflammatoire sous-jacente, comme l'arthrite réactive ou la goutte.

Tendon : Cordon fait de tissu conjonctif robuste qui relie un muscle à un os.

Tendinite (ou ténosite) : Processus avasculaire dégénératif affectant un tendon; peut être lié au vieillissement ou à des microtraumatismes répétés.

Teneur minérale de l'os : Les tests et la technologie utilisés pour déterminer la teneur minérale de l'os sont appelés ostéodensitométrie. Ces tests, sécuritaires et indolores, permettent de mesurer avec précision la teneur minérale de vos os. Une ostéodensitométrie permet de déterminer si vous souffrez d'ostéoporose ou si vous êtes susceptible d'en être un jour atteint, ce qui vous aidera à prendre certaines décisions pouvant prévenir des fractures ou une perte osseuse plus poussée.

Thrombose veineuse profonde : Formation d'un caillot de sang dans une veine associée causée, entre autres, par l'immobilisation d'un membre, de l'hypercoagulation, une obstruction du débit veineux ou un traumatisme endothélial.

Tibia : Le plus gros des deux os (l'autre étant le péroné) formant la jambe.

Tissu conjonctif : Tissu reliant et soutenant les structures du corps.

Tissu osseux : Tissu qui forme l'os.

Thoracique : Qui appartient au thorax.

Tomodensitométrie : Consiste à prendre des clichés des différents angles du corps à l'aide d'un appareil de radiologie spécial en vue de recueillir des données d'image. Ces données sont ensuite analysées par ordinateur pour générer une coupe transversale des tissus organiques et des organes. La tomodensitométrie est particulièrement efficace, car elle permet de reproduire une image précise de nombreux types de tissus - poumons, os, tissus mous et vaisseaux sanguins. À l'aide d'équipement spécialisé et grâce à leur savoir-faire dans la production et l'interprétation des scintigrammes, les radiologues peuvent plus facilement poser un diagnostic de cancer, de maladie cardiovasculaire, de maladie infectieuse, de traumatisme ou de trouble de l'appareil locomoteur. La tomodensitométrie est une procédure simple pour les patients, qui s'accompagne d'une faible exposition au rayonnement.

Tophus : Dépôts d'acide urique.

Haut de la page

U

Unilatéral : Se dit d'une intervention pratiquée d'un seul côté (par exemple, l'arthroplastie unilatérale du genou, c'est-à-dire le remplacement de l'articulation d'un seul genou et non des deux).

Haut de la page

V

Vertèbre : L'un des 33 os qui forment la colonne vertébrale. La colonne est formée des sept vertèbres cervicales des 12 vertèbres dorsales, des cinq vertèbres lombaires et des cinq vertèbres sacrées (fusionnées pour former le sacrum) et des quatre vertèbres coccygiennes (fusionnées pour former le coccyx).

Haut de la page